Évaluer et prendre en charge le risque de suicide en médecine générale

Évaluer et prendre en charge le risque de suicide en médecine générale

4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)

Les idées suicidaires et la pathologie dépressive sont rarement un motif apparent de consultation en médecine générale. La consultation du généraliste est faite de 20% de situations dépressives (mal-être, tristesse ou ralentissement psychomoteur sans cause somatique) ; 80% des déprimés sont traités par le généraliste. La détection de ces troubles en médecine générale est difficile car le sujet est un tabou qui peut être difficile à aborder par le patient mais aussi parfois par le médecin.

Pourtant, 60 à 70% des suicidants ont consulté un médecin généraliste dans le mois précédant leur geste dont 36% la semaine le précédant.

Au cours de cette formation, le Pr. Jean-Louis Terra aborde les sujets suivants:

– Le risque suicidaire (facteurs de risque du suicide, Suicide : profil rassurant versus profil inquiétant

– Le rôle du médecin généraliste (Evaluer la probabilité d’un suicide, le risque suicidaire, le cas des adolescents et le cas des personnes âgées, influence de l’attitude du praticien, les outils de dépistage)

– La prise en charge d’un patient suicidaire (quand hospitaliser, les actions immédiates, le programme VigilanS…)

Les inscriptions pour cette formation sont momentanément clôturées.