Troubles « dys » et troubles déficit de l’attention

Troubles « dys » et troubles déficit de l’attention

4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)

Les recommandations de bonnes pratiques professionnelles mettent fortement l’accent sur l’importance de mettre en œuvre des interventions précoces, dès suspicion d’un trouble du neuro-développement.

Cette précocité au sens du neuro-développement vise à limiter autant que possible le développement de la dysfonction et l’installation de l’incapacité. Il s’agit d’intervenir en amont de la constitution du handicap en limitant l’impact du déficit sur les capacités d’acquisition, d’apprentissage et d’adaptation, l’objectif étant de modifier autant que possible la trajectoire du handicap pour permettre une autonomie accrue et une meilleure inclusion. Parmi ces TND, d’une part les Troubles spécifiques du langage et des apprentissages (TSLA) qui comprennent la dysphasie, la dyslexie/ dysorthographie, la dyscalculie et les dyspraxies, et d’autre part le troubles déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), constituent des motifs de consultation de plus en plus fréquent chez le médecin généraliste. L’INSERM estime aujourd’hui que les troubles spécifiques des apprentissages ne concernent que 5 et 7% des enfants d’âge scolaire, ce qui fait plus de 600 000 enfant scolarisés concernés.

Il s’agit par cette action de favoriser la diffusion et l’appropriation des recommandations de bonne pratique publiées récemment et la prise en compte de l’évolution des connaissances depuis 10 ans dans le domaine de la détection, du diagnostic et des interventions précoces pour les enfants présentant un trouble du neuro-développement. L’enjeu principal d’un repérage puis d’un diagnostic précoce est, en effet, la possibilité de mettre en œuvre des interventions adaptées aux enfants, globales, personnalisées et coordonnées, dans le but de favoriser leur développement et leurs apprentissage, de réduire les sur-handicaps et de faciliter le parcours de vie des enfants et l’accompagnement de leurs familles dans l’appréhension des troubles et la définition d’un projet de vie adapté à l’enfant.

Les inscriptions pour cette formation sont momentanément clôturées.